Glace au yaourt sans sorbetière

glace au yaourt et fruits

La glace au yaourt est l’une de mes glaces préférées. J’aime son côté crémeux et sa légère acidité, et j’apprécie le fait qu’elle ne soit pas trop calorique.

Elle est passe-partout et se marie parfaitement avec des fruits frais ou secs, des pépites de chocolat, des morceaux de biscuits, du muesli, des bonbons, une sauce chocolat ou caramel, un coulis de fruits… C’est la base de nombreux desserts gourmands.

Dans cette recette, j’ai servi ma glace au yaourt avec des morceaux de fruits. J’ai utilisé des nectarines et une pêche blanche. Des fruits rouges (fraises, framboises) ou noirs (cassis, mûres, myrtilles) conviendraient également.

Il n’y a pas besoin de balance pour préparer cette glace. Les mesures se font tout simplement avec un pot de yaourt, comme le gâteau au yaourt.

J’ai testé cette recette avec différentes proportions de citron et de sucre. Les quantités indiquées ci-dessous sont celles qui, à mon sens, permettent d’avoir un bon équilibre entre le sucre et l’acidité du citron.

Pour réussir votre glace au yaourt sans sorbetière, il faut respecter une règle d’or : mélanger la glace toutes les 30 mn à l’aide d’une fourchette, pour éviter les paillettes. Cela permettra d’avoir une glace onctueuse. Après 3 ou 4 heures de congélation, elle est prête à être dégustée. Ne la laissez pas plusieurs jours au congélateur, car elle perdrait la texture recherchée.

Préparation : 10 mn

Congélation : 3 à 4 heures

Pour 4 :

  • 1/2 citron
  • 500 g yaourt nature entier = 4 pots de yaourt
  • 80 g sucre = environ 2/3 d’un pot de yaourt
  • 2 nectarines
  • 1 pêche blanche

Presser le demi-citron.

Mélanger le jus, le yaourt et le sucre.

Placer dans un plat au congélateur pendant 3 à 4 heures.

Mélanger toutes les 30 mn en brisant la glace avec une courgette, pour éviter les paillettes dans la glace.

Couper les fruits en petits morceaux. Réserver.

Sortir la glace à température ambiante 10 mn avant de déguster.

Dresser des boules de glace dans des coupelles, et répartir les fruits sur la glace. Servir immédiatement.

Pizza pêche et nectarine au miel et à l’huile d’olive

pizza pêche et nectarine

Avez-vous déjà goûté une pizza sucrée ? Je vous propose de préparer vous-même cette délicieuse pizza pêche et nectarine, au miel à l’huile d’olive.

Les fruits caramélisent au contact du miel. La pâte à pizza n’étant pas sucrée, on obtient un dessert équilibré. L’huile d’olive apporte un parfum supplémentaire à la pizza. Quelques pignons torréfiés complètent le tout. Ils peuvent être remplacés par des pistaches.

Lire la suite

Tarte à l’abricot

tarte à l'abricot

Ca, c’est fait ! Nous voilà à nouveau Champion du Monde ! Je ne pouvais pas rêver mieux pour finir en beauté ma #coupedumondedesrecettes !

Maintenant, retour à un rythme plus calme et à des recettes « bien de chez nous ». Aujourd’hui, je vous présente une tarte à l’abricot.

L’été dernier, durant mes vacances en Aveyron, je me suis plongée dans les cahiers de cuisine de ma mère. J’y ai déniché cette recette qui lui a été transmise par une amie du village il y a déjà bien longtemps.

Cette recette m’a tapé dans l’œil car elle est simplissime. Je l’avais mise de côté précieusement, pour la tester. Cette tarte à l’abricot est délicieuse, et d’une facilité déconcertante : il suffit de mixer des abricots avec du sucre et des jaunes d’œufs, et de mélanger le tout avec des blancs montés en neige.

Lire la suite

Rozata, dessert de Croatie

rozata

Nous y voilà, on est en finaaaaaaale ! Quelle que soit l’issue de France – Croatie, je vous conseille de goûter à cette rozata croate : c’est un entremets semblable à une crème au caramel, qu’on trouve facilement aux environs de Dubrovnik.

Elle peut être aromatisée avec des zestes de citron, du sucre vanillé, ou du rhum. On peut aussi ajouter des raisins secs. En Croatie, on le parfume avec du Rozalin, liqueur à la rose.

La rozata cuit au four au bain-marie puis demande du temps de repos avant dégustation.

Lire la suite