Magret à la gelée de groseilles

magret gelee de groseilles

Quand j’étais enfant, mon père cuisinait pour Noël une assiette composée de gibier mariné servi avec de la gelée de groseilles, une poire pochée et des pâtes fraîches. Peut-être ai-je commencé à aimer le sucré-salé à ce moment là ?

Je me suis inspirée de ce souvenir pour composer le plat que je servirai cette année au réveillon : un magret de canard à la gelée de groseilles, accompagné de purée de panais aux poires et de velouté de marrons. Je l’ai testé il y a quelques jours auprès de mon mari et mes enfants : carton plein !

Pour simplifier la cuisson du magret, je le coupe en gros dés. Il se prépare rapidement à la dernière minute.

La gelée de groseilles est celle que nous préparons chaque été en Aveyron, un délice…

Il faut compter 1 magret pour 2 personnes (ou 1 magret pour 3 si vous avez parmi les convives des enfants qui mangent peu).

Préparation : 5 mn environ (découpe du magret)

Cuisson : 10 mn

Pour 6 :

  • 3 magrets
  • 5 grosse CS gelée de groseilles

Couper les magrets en gros cubes de taille identique pour une cuisson uniforme (cette étape peut être réalisée en avance pour gagner du temps le moment venu).

Faire chauffer une poêle antiadhésive. Dès qu’elle est bien chaude, placer les morceaux de magret dans la poêle du côté de la peau sans matière grasse. Faire cuire à découvert à feu vif pendant 2 mn puis à feu moyen pendant 4 mn.

Retirer les morceaux de magrets à l’aide d’une écumoire. Jeter le gras.

Remettre la poêle sur le feu et remettre les morceaux de magret de l’autre côté. Faire cuire à découvert 3 mn à feu moyen.

Réserver les morceaux de magrets et jeter à nouveau le gras.

Ajouter la gelée de groseille et gratter les sucs de la poêle avec une cuiller en bois. Dès que la gelée s’est liquéfiée (1 à 2 mn), la verser dans un récipient.

Dresser les assiettes : disposer 4 ou 5 morceaux de magret par personne et arroser de jus à la groseille puis compléter l’assiette avec la purée de panais saupoudrée du mélange jambon-noisette et le velouté de marron servi dans des plats individuels (verrines, mini-cocottes).

Servir avec de la fleur de sel et prévoir un bon pain pour saucer !